Ce samedi 14 octobre s’est tenue la 9 e édition de « La Journée nationale du commerce de proximité, de l’artisanat et du centre-ville », sur l’ensemble du territoire français. Cette opération de relations publiques et de communication fédère les acteurs économiques de premier plan représentés par les unions commerciales, municipalités, organismes consulaires, EPCI, organisations professionnelles, partenaires privés. Elle permet d’associer les talents, compétences et énergies de chacun.

Un enjeu de taille

Il s’agit de promouvoir cette économie de la proximité qui participe à la qualité de la vie dans la ville avec pour finalité de :

  • Promouvoir les valeurs du commerce de proximité auprès de la population en rappelant aux habitants tout le bénéfice, non seulement économique mais aussi social, induit directement par les activités des commerces de la commune : lien social, emplois de proximité, développement durable, solidarité avec les personnes à mobilité réduite…
  • Permettre une rencontre informelle entre la population et ceux qui font le commerce local et faire de cette journée une action de relations publiques et de communication non mercantile.
  • Donner un coup de projecteur sur les interrogations et le devenir de l’économie de proximité tout en essayant d’en percevoir les enjeux sociaux.

En proposant des coupons de réductions disponibles sur les kiosques urbains, Parkeon participe activement à la re-dynamisation des centres-villes et s’est naturellement associé à cette journée.

Un nouveau label pour les villes

Cette manifestation se prolonge par le concours du Label national « Commerces de proximité dans la ville » qui récompense une politique volontaire et consensuelle en matière de maintien et de développement des activités économiques au sein de la ville. Ce label prend la forme d’un panneau en entrée de ville et trouve sa place bien souvent au voisinage immédiat de celui des  » Villes fleuries » ou des « Villes internet ».

Quelques chiffres

En 2017, 426 villes ont été labellisées, 55 départements concernés en métropole et Dom-Com  et 8 500 commerçants participants avec une zone de chalandise évaluée à plus de 7 millions d’habitants.