Facteur majeur dans les évolutions du changement climatique, l’urbanisation massive rend la gestion de la mobilité urbaine essentielle pour les collectivités locales. Un enjeu : permettre une mobilité des personnes et des biens plus durable.

Parmi les leviers de mobilité durable, le covoiturage apparaît comme une piste à fort potentiel. Toutefois, si le covoiturage pour de longs trajets semble s’intégrer de plus en plus dans les us et coutumes des français, la solution est moins (re)connue pour les trajets de proximité.

Covoit’Ici, un système pensé pour le covoiturage du quotidien

« Le covoiturage permet des gains collectifs environnementaux, économiques et sociaux considérables, mais il ne fonctionne aujourd’hui que sur les longues distances. Les stations de covoiturage Coivoit’Ici, un concept inédit en Europe, permettent d’organiser et de simplifier cette pratique sur les trajets du quotidien » explique Thomas Matagne, président et cofondateur d’Ecov, startup créatrice du concept. Composé de mobilier urbain connecté, la station Covoit’Ici permet d’organiser et de sécuriser la pratique du covoiturage quotidien. Le passager se rend à la station, comme il irait à un arrêt de bus ou à une gare. À la borne de la station, il s’identifie, puis indique sa destination. Il obtient une estimation du temps d’attente et une indication du prix. Si cela lui convient, il valide et obtient un ticket. Sa demande de covoiturage est affichée sur les panneaux lumineux de la station, visibles par tous les conducteurs qui passent à proximité et peuvent ainsi s’arrêter pour prendre le passager qui donne le ticket au conducteur. Ce dernier a 14 jours pour encaisser l’argent en se connectant sur internet et en saisissant le code unique imprimé sur le ticket. Il peut récupérer l’argent par virement bancaire, sans frais.
Un principe simple qui séduit déjà. Le 18 mars dernier, la première station Covoit’Ici a été officiellement inaugurée à Chars, dans le Val d’Oise. Une solution fortement plébiscitée par les élus locaux. « Voici une réponse qui est différente de celles qui existent aujourd’hui, qui est adaptée et dont la simplicité permet aux publics visés de très rapidement s’approprier le système », souligne Gérard Seimbille, Vice-président du Conseil Départemental du Val d’Oise.
Aujourd’hui, 5 stations sont d’ores et déjà installées et 14 autres sont en cours de développement.

Plus d’infos : http://www.covoitici.fr

Imaginé par la startup Ecov, Coivoit’Ici se positionne comme le premier service public de covoiturage du quotidien. En mars dernier, une station Coivoit’Ici a été présentée pendant plusieurs jours dans les locaux du Ministère de l’économie, en partenariat avec les pôles de compétitivité.