Un an après le déploiement des nouveaux horodateurs Parkeon, la ville de Lille enregistre une hausse de 33% des recettes du stationnement.

Fin 2014, 580 horodateurs dernière génération étaient installés dans les rues de la cité lilloise dans le cadre du renouvellement des terminaux de parking. Apportant de nouvelles options, notamment le paiement par carte bancaire, la ville observe déjà en septembre 2015 un taux de fiabilité très bon. Elle précise même que « pour la première fois les paiements carte bleue ont été supérieurs aux paiements en pièces ».
Soucieuse de moderniser également les moyens de paiement, la ville décide de souscrire à l’application Whoosh en janvier 2016. Cette dernière permet de payer son stationnement à distance via un smartphone, facilitant la vie des usagers

Retour sur ce projet fructeux