L’objectif de la ville de Lille était double : renouveler son parc d’horodateurs vieillissant tout en améliorant le quotidien des usagers. Parkeon a su relever ce défi en proposant à la Capitale des Flandres d’équiper les rues de son nouveau kiosque multi-services StradaPAL ! D’ici mars 2015, plus de 700 terminaux seront déployés à travers la ville.

Un terminal aux services des usagers

Doté d’un écran couleur et d’un clavier étendu, les nouveaux horodateurs permettent aux automobilistes de s’identifier grâce à leur plaque d’immatriculation et de bénéficier de tarifs personnalisés. De nouveaux moyens de paiement sont également disponibles et viennent compléter l’habituelle petite monnaie. Ainsi les usagers peuvent s’acquitter de leur ticket de stationnement par carte bleue ou paiement sans contact. L’interface également multilingue (français, anglais, allemand et néerlandais) facilitera l’usage du terminal par les nombreux touristes de la métropole lilloise.

Une gestion du stationnement intelligente

La gestion du stationnement par saisie de la plaque minéralogique directement sur l’horodateur permet à la ville d’identifier les usagers et de leur donner accès à des droits et tarifs différenciés.

Cette flexibilité a particulièrement séduit la ville de Lille qui souhaite faire évoluer sa politique de stationnement et étendre son périmètre de stationnement payant.
Autre atout de cette solution qui a retenu l’attention des élus, les horodateurs peuvent se transformer en véritables points d’information grâce à la connexion de multiples services, toujours en mode d’alimentation solaire. A très court terme, la ville souhaite proposer de prolonger son stationnement depuis son smartphone.

En retenant cette solution modulaire, la ville de Lille sera également prête à faire face aux nouveaux enjeux liés à la loi de décentralisation du stationnement.

Pour en savoir plus, retrouvez l’interview de Martine Aubry, Maire de Lille ainsi que l’article paru dans le 20 minutes.