Au lendemain du salon Transports Publics, Parkeon et Keolis Lille présentent le projet Triangle 2, une solution d’interopérabilité billettique entre la France et la Belgique pour les clients transfrontaliers.

Une volonté politique européenne

Premier groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT), l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, créé en 2008, a pour but de favoriser la coopération transfrontalière entre la France et la Belgique. Dans ce cadre, dès 2010, l’ensemble des parties prenantes s’est réuni autour d’un groupe de travail franco-belge afin de réfléchir ensemble sur une mobilité facilitée pour les usagers transfrontaliers.
Ainsi, en 2015, une charte établie entre la Métropole Européenne de Lille (MEL) et la Société Régionale Wallonne du Transport (SRWT) a permis de concrétiser la mise en place d’une solution d’interopérabilité billettique entre les deux pays.

Une solution concrète pour les transfrontaliers

Issue d’un travail collaboratif entre toutes les parties prenantes, notamment Keolis Lille (exploitant du réseau Transpole par délégation pour la MEL), TEC (filiale de la SRWT) et Parkeon (opérateur, leader mondial en solutions billettiques), la mise en place de cette solution permettra aux utilisateurs de la ligne MWR (Mouscron / Wattrelos / Roubaix) d’utiliser, entre la métropole lilloise et le territoire wallon, un même outil de validation, qu’ils soient en France ou en Belgique. Une solution concernant, en semaine, plus de 1 200 trajets par jour.
Basée sur la technologie sans contact et un process sécurisé de partage de « clés », cette solution, baptisée Triangle 2, permet une reconnaissance du titre de transport, quel que soit l’opérateur sollicité. S’appuyant sur la technologie Calypso, Triangle 2 permet au client régulier d’un réseau de partager l’espace mémoire de sa carte de transport pour voyager sur un autre réseau. La solution permet donc au client de voyager sur différents réseaux de transport avec une seule carte sans contact. Un atout pour l’opérateur de transport également, qui a ainsi la capacité d’accepter sur son réseau de nouveaux clients sans avoir besoin de leur fournir un titre de transport physique (carte ou ticket), tout en profitant du niveau de sécurité offert par la technologie Calypso.
« En tant qu’exploitant, notre volonté est de faciliter l’usage des transports en commun. Avec cette solution innovante, nous simplifions les déplacements des voyageurs transfrontaliers » insiste Francine Velthuizen Directeur marketing et commercial de Keolis Lille.
Pour Parkeon, c’est « l’occasion de valoriser une approche sur mesure, portée par une équipe R&D attentive aux attentes spécifiques de chaque décideur et la démonstration d’une adaptabilité quelles que soient les contraintes de départ. C’est également le reflet de notre capacité à travailler avec un ensemble de parties-prenantes varié pour, ensemble, aller vers toujours plus de mobilité » souligne Bertrand Barthélemy, PDG de Parkeon.

Après une période de tests concluante en 2015 et début 2016, la solution Triangle 2 devrait être mise en service fin 2016, pour des billets à l’unité ou via des cartes de transport : carte Pass Pass (France) et carte Tec (Belgique) … Une première en terme d’interopérabilité transfrontalière.